Project Description

Dans les anciens textes, le nom de Jouques dériverait, selon certains, de joncus, en référence aux roseaux qui poussent le long du Réal.

Selon d’autres de Jocus, en souvenir des jeux de coqs romains, en corrélation avec les armes du Pays.

Plus sérieusement, M. Rostaing (toponymie de Provence 1.186) le rattache au prototype ligure « yuk » avec un suffixe « ar » pré-latin : « yuk-ar » qui se latinise en Jouca, Jocas, Jocis. Yuk est à rapprocher, selon Alexis, du celtique « joc », montagne et du germanique « juk ».

ecusson_jouquesMais en dehors du jeu de mots, « Jouco, lou gau que s’ajouco », Jouques le coq qui se juche, ceci n’explique pas la présence du coq et de la poule dans les armoiries…

Leur origine est peut-être à rechercher dans la légende de Saint- Bacchi… (extrait du livre de Jouques).