Project Description

Dénommé en amont du village, le ruisseau de St Bacchi, le Réal de Jouques, prend sa source près de Rians.

Il est alimenté par plusieurs sources : Fontchaude, la Palunette et, surtout, Traconnade, et quelques ruisseaux temporaires dont la Revelette, le Saint Bacchi, le Vallon de la Pie ou le Vallon des Cudières.

Caractéristiques

Il présente une longueur de 20 km. Il rejoint la Durance sur la Commune de Peyrolles après avoir franchi le canal EDF.

Enfin, Le Réal se jette dans le réseau hydrographique suivant :

Le Réal (Ruisseau) –> la Durance (Rivière) –> le Rhône (Fleuve).

Sa température de 6 degrés l’hiver et d’un maximum de 20 degrés l’été, convient parfaitement aux salmonidés, à savoir les truites et plus spécialement les farios.

Ce parcours piscicole privé, en première catégorie, s’étend sur 10 kilomètres. C’est une information donnée par la société de pêche créée en 1933 par une vingtaine de propriétaires riverains.

L’abondance et la régularité de son débit ont permis le développement d’une industrie hydraulique qui a conditionné l’économie du village au cours des siècles (Moulins à huile, à papeterie, épeautre, farine, tannerie, forge…). Le Réal est également agrémenté de nombreux ponts (Pont du Fabre, Pigeonnier, Calade, Guillot, de la Motte, Mallevieille et pont Neuf…).

Cette « Eau Vive » sillonne Jouques à travers un lit encaissé et contribue à mettre en valeur la beauté de notre village.

Ripisylve

La ripisylve du Réal est composée de peupliers blancs, de saules, de frênes et d’aulnes. Des arums y fleurissent au printemps. Le Réal traverse une roselière au niveau de Traconnade et rencontre une zone marécageuse à l’embouchure du ruisseau de Revelette, aux Garbets.

Du Tolonet aux Blaquières, les versants de la vallée ont la forme de méandres encaissés. Ils témoignent ainsi de la puissance passée de ce cours d’eau.