Project Description

Le Pont de Mirabeau fut détruit pendant la Première Guerre mondiale et remplacé par un pont d’une travée unique de 175m de long surplombant la Durance à 14m de hauteur et doté de deux pylônes en béton armé de 22m de haut.

L’ouvrage est achevé en juillet 1935, une sculpture et un bas-relief sont exécutés par Antoine Sartorio et symbolisent les quatre départements limitrophes.

A la croisée des quatre départements

On disait que le pont de Mirabeau (deuxième du nom) avait un pied dans chacun des quatre départements limitrophes (Alpes-de-Haute-Provence, Bouches-du-Rhône, Var et Vaucluse) et chacun des piliers illustrait son département par une frise. Les frises sont désormais réunies au centre du giratoire, sur le côté gauche de la Durance.

Durant la Seconde Guerre mondiale, en août 1944, les FFI reçurent l’ordre de bloquer le Pont de Mirabeau afin d’interdire aux armées allemandes toute retraite par la vallée de la Durance. Les Alliés, voulant retarder la fuite des chars allemands, le firent bombarder sans succès par leur aviation pendant trois jours.

Finalement ce furent les résistants qui le firent sauter le 17 août 1944. Il fut reconstruit en 1947.