Débarrassé d’une chaleur parfois écrasante et d’une réglementation estivale des accès aux massifs, ce début d’automne est le moment idéal pour parcourir les sentiers de nos collines en famille ou entre amis. Avec ses vastes espaces boisés, Jouques est une destination incontournable.

Découvrir Jouques

Le GR 9, qui traverse la France, d’Alsace en Provence sur 1 000 km, attire de nombreux randonneurs. La richesse de l’environnement naturel s’accompagne d’un patrimoine sacré authentique avec ses chapelles en campagne.

Les chemins empruntés témoignent du travail des hommes avec des constructions de pierres sèches : bories, bancaous et restanques, et des cultures de lavandes, de vignes, d’oliviers et d’amandiers…
Les parcours balisés de randonnées sont variés : ruelles, calades, sentes, plateaux, monts, vallons, champs…

La balade dans le village :

visite_villageUn parcours simple au départ de l’office de tourisme ou de l’Eglise Saint-Pierre permet d’apprécier les façades typiques et entretenues des ruelles fleuries du centre ancien… Il faut grimper à la chapelle Notre-Dame de la Roque pour découvrir un très beau paysage sur les toits de Jouques et les monts de Concors et des Ubacs.

Avis aux photographes : de nombreux sujets peuvent y être capturés (portes de maison, poignées, ruelles, toits, fleurissement…).

La découverte d’un patrimoine sacré et rural, la boucle de Consolation :

Au départ de l’Eglise Saint-Pierre, de jolis sentiers à travers vallons et plateaux, nous conduisent à la chapelle Notre-Dame de Consolation (340 mètres d’altitude). Le point de vue sur la Durance est tout simplement magnifique.

Chapelle Notre-Dame de Consolation – Notre-Dame de Pemian au XVIIe siècle. Ce sanctuaire se dresse dans le haut d’un oppidum dominant d’environ 100 mètres la vallée de la Durance.
Le territoire de Jouques contient 5 oppida dont le plus important est celui de Notre-Dame de Consolation, le seul ayant fait l’objet de recherches archéologiques.

Découvrir d’autres boucles

  • La boucle de Pey Gaillard, à quelques pas de l’Abbaye Notre-Dame de Fidélité. Les Soeurs Bénédictines accueillent les pèlerins pour les offices quatre fois par jour et proposent leur production de vins, confitures et confiseries.
  • La boucle de Sainte-Trinité : une balade de senteurs… À travers champs de lavandes, de thym, d’oliviers et d’amandiers, c’est une marche sans difficulté que chacun peut faire en famille ou entre amis.
    Au départ du village, avec un balisage précis “IVV“, c’est un parcours obligatoire pour ceux qui souhaitent obtenir le passeport international des marches populaires.
    Par ailleurs, ce passeport est reconnu dans de nombreuses communes du Pays d’Aix.
  • Le Concors par la boucle de Taulisson : Au départ à quelques kilomètres du village, ce parcours présente un bon dénivelé pour son ascension. Mais, au sommet, à 780 mètres d’altitude, par temps dégagé, c’est un paysage exceptionnel qui s’offre au marcheur… La mer, le Lubéron, la Sainte-Victoire, la vallée de la Durance.En redescendant, découvrez la petite chapelle de Sainte-Consorce. Il est de coutume d’y célébrer un pèlerinage à la Pentecôte pour implorer la venue de la pluie. Les gens du village sont profondément attachés à cette célébration.
  • La Lingouste au pied de la montagne de la Vautubière “C’est au départ du hameau de Bèdes, sur la fameuse D11 aux buissons taillés en formes multiples en hommage à un groupe de résistants tombés courageusement là, que l’on ressent l’appel de la fière élévation. La campagne ici a des airs de Toscane”. Paul Teisseire