Les Journées du Patrimoine par les Amis de Jouques

visiteurs_patrimoineLa 36ème édition des Journées du Patrimoine se déroulera les samedi 21 et dimanche 22 septembre 2019.

Les Amis de Jouques organisent comme chaque année des visites de nos monuments, des circuits de découvertes, des conférences… C’est l’occasion de faire découvrir le patrimoine architectural, culturel et naturel aux jeunes générations, pensez à vos enfants et petits-enfants.

Le thème national cette année est « Arts et divertissements ».

Circuit patrimoine jeune public – Dimanche 22 septembre

DÉCOUVERTE DU CENTRE ANCIEN du village de Jouques :

Le but de cette promenade dans les rues du vieux village est d’attirer l’attention des plus jeunes sur des détails relatifs à l’architecture, à l’urbanisme, à la vie des habitants.

Le centre ancien du village de Jouques constitue un ensemble épousant la morphologie médiévale du bâti mitoyen en lanière et des îlots longs et étroits. Les rues s’étagent dans la pente suivant les courbes de niveau. La cité historique est à l’échelle du piéton et se découvre en déambulant.

Cette animation est destinée à des enfants de 7 à 11 ans accompagnés d’au moins un adulte, et aura lieu uniquement le dimanche 22.

Les enfants sont invités à se présenter au musée entre 14h30 et 15h30, il leur sera remis un questionnaire et le plan du village. Les participants parcourront le village à leur rythme en répondant aux questions posées puis reviendront au musée où nous leur offrirons un goûter et une récompense.

L’objectif n’est pas la compétition, ni une acquisition de connaissances, mais une invitation à la curiosité. Suivant l’âge de l’enfant, la lecture du questionnaire et la recherche des réponses requièrent l’aide d’un adulte.

Accès au musée : Stationner près du Grand Pré, accès piéton par la traverse de la mairie.

Concert-balade dans le village de Jouques

Le musée :

Tous les jours sauf les mardis, dim. et fériés.

  • Du 1er juil. au 30 sept. :
    de 15h30 à 19h
  • Du 1er oct. au 30 juin :
    de 14h30 à 18h.
  • 04 42 63 76 12 (répondeur)

Partez à la découverte des sites patrimoniaux du village de Jouques emmenés par deux ensembles vocaux dont les chants vous guideront à travers le village par ses ruelles escarpées, ses passages couverts et ses fontaines.

Vous cheminerez en musique depuis l’hôtel de Ville jusqu’à la chapelle Notre-Dame-de-la-Roque qui domine le village, traverserez le jardin de l’ancien château des archevêques pour rejoindre le Château, goûterez à la convivialité de la place du Piémont, découvrirez l’escalier du château et enfin l’église Saint-Pierre du XIe siècle.

Concert-balade uniquement le dimanche 22 septembre :

  • Départ à 15h, devant l’Hôtel de ville – Concert final à l’église Saint-Pierre à 17h
  • “Chœur de l’Horloge”, direction Vincent Cladère – “Chœur de la Méditerranée”, direction Anne Soufari

Visites,  promenades et plus…

  • Visite du vieux village :

    jouques_villageJouques est un village doté d’un patrimoine diversifié, à la fois localisé et dispersé sur un territoire forestier de 8000 hectares.
    En parcourant les ruelles du vieux village nous observerons des façades, des monuments et des vestiges. Du sommet de La Roque, nous découvrirons des perspectives sur le village de Jouques et les collines du Pays d’Aix.
    ATTENTION : Pas de visite guidée cette année.

  • Notre-Dame-de-Consolation – Oppidum de Consolation dominant la Durance (ouverte spécialement)

    chapelle_consolationCette belle chapelle médiévale restaurée par les Amis de Jouques domine la Durance. Ce sanctuaire se dresse sur un éperon rocheux dans le haut d’un oppidum celto-ligure bien conservé. La construction a l’allure rustique d’une bastide plutôt que celle d’un édifice religieux mais l’ensemble est d’une harmonieuse sérénité.
    Les 24 ex-voto qui ornaient la chapelle sont au musée de Jouques.
    Accès par la D11, au hameau de Bèdes emprunter la direction des Bourgades. Il est possible, à partir de l’église de Jouques, d’emprunter, à pied, le sentier de randonnée.
    Ouverte samedi et dimanche de 14h à 18h.

  • Escalier monumental des jardins du château, 5 rue des Baumes (escalier d’accès aux terrasses)

    escalier_monumental_IMG_6221Pour les journées du patrimoine les jardins du château sont ouverts au public (face au 5 rue des Baumes).
    Cet escalier qui conduit à une terrasse du château a été construit entre 1750 et 1751 par les seigneurs d’Arbaud de Jouques, il enjambe la rue des Baumes. Ouvert samedi et dimanche de 14h à 18h.

  • Église Saint-Pierre (ouverte spécialement) :

    Ancienne chapelle du cimetière, modifiée au cours des siècles, cette église a été restaurée. Construite autour de l’an mille, elle est l’église paroissiale de Jouques depuis le XVe siècle.
    Composée à l’origine d’une seule nef à trois travées de style roman, elle fut souvent réaménagée au cours des siècles. Entre 1540 et 1574 sont ajoutées deux nefs latérales : celle de Saint-Joseph au nord et celle du Rosaire au midi.
    Au XIXe siècle, la nef du Rosaire est agrandie par suppression de la sacristie, reconstruite plus tard à l’extérieur. À la même époque est adjointe sur la façade ouest une abside à pans coupés pour recevoir les fonts baptismaux.
    Les archevêques d’Aix ont fait des dons importants pour la décoration de l’église et les confréries rivalisaient pour la magnificence des chapelles dont elles avaient la responsabilité. Ouverte samedi et dimanche de 14h à 18h.
    Exceptionnellement la remarquable crèche de Jean Salgé (1876-1935) sera ouverte.

  • Notre-Dame-de-la-Roque, au sommet du village (ouverte spécialement)

    ND_laRoqueCette chapelle est campée au sommet de la colline rocheuse contre laquelle s’adosse le village. Historiquement première église paroissiale, elle domine les toits du bourg depuis le XIe siècle. Le clocher construit en 1390 est une tour massive, carrée, avec une toiture originellement en terrasse, qui a été rehaussée. Du parvis, la vue s’étend de la vallée du Réal aux crêtes des Ubacs, de Concors et de Sainte-Victoire.
    Accès : À pied en partant de l’église Saint-Pierre ou du boulevard de la République.
    Ouverte samedi et dimanche de 14h à 18h.

  • Domaine Saint-Antonin, au cœur de la Provence.

    Visite libre du Domaine Saint-Antonin, à la découverte de son patrimoine bâti et de l’art santonnier.
    Le Domaine Saint-Antonin appartient aujourd’hui encore aux descendants d’Annibal THUS, chanoine de la ville de Fréjus, qui l’acquit en 1636. De cette période sont conservés un pigeonnier quadrangulaire isolé, fleuron du domaine, daté par une inscription de 1643, ainsi qu’une chapelle domestique consacrée, et quelques éléments structurels de la bastide. Au début du XIXe, une vaste terrasse agrémentée d’un petit bassin à jets d’eaux et d’un bel escalier d’accès, a également été aménagée.

    À l’occasion des Journées européennes du patrimoine, ce domaine privé ouvre exceptionnellement ses portes pour vous faire voyager au cœur de la Provence traditionnelle et vous amener sur les pas de la santonnière TOUN…

    Le Domaine Saint-Antonin appartient aujourd’hui aux descendants de Sébastien THUS, marchand de la ville de Jouques, dont le frère Annibal THUS, chanoine de l’église de Fréjus, lui en légua la propriété. Ce dernier l’avait acquis du sieur de PUYLOUBIER en 1636.
    La façade de la bastide, orientée à l’est, fut reprise au XXe siècle par souci de symétrie et dotée d’une vaste terrasse ornée d’un bassin. Sur sa façade nord, subsiste en retrait une porte en plein cintre. La ferme est adossée à l’ouest. Sur la terrasse, de part et d’autre d’un bel escalier d’accès subsistent un pigeonnier (daté par inscription de 1643) et une chapelle consacrée, érigée par Annibal Thus dans le 2e quart du XVIIe. Ce pigeonnier isolé quadrangulaire est ceint d’un bandeau de pierres rectangulaires en saillie surmonté d’une rangée de carreaux vernissés multicolores.

    L’histoire récente du Domaine Saint-Antonin est également liée à la tradition des crèches Provençales et leurs santons. En effet, Louise THUS (1899-1992), dont l’époux et médecin aixois, Émile SICARD contribua grandement à la préservation du patrimoine bâti et naturel du lieu, se fit connaître comme santonnière sous le nom de TOUN.

    Photo : Vue du pigeonnier du Domaine Saint-Antonin, daté de 1643 – © Mathieu CHARREYRE

    Accès : CD 11 – Route de Vauvenargues (3,5 km de Jouques)
    Ouverte samedi et dimanche de 10h à 18h – Tél : 06 11 53 30 69Page St-AntoninSite St-Antonin

  • Musée rural et d’histoire locale : 74 rue Grande

    musee_rural_13Dans l’ancienne chapelle Saint-Jean du XVIIe siècle, le musée évoque la vie quotidienne et artisanale d’autrefois et présente une intéressante collection d’ex-voto dédiés à Notre-Dame de Consolation de 1673 à nos jours.

    EXPOSITIONS au musée : Sophie Damecour, peintures et dessins « Évocations »

    Autre exposition en cours « L’enfance, du berceau à l’adolescence, au début du 20e siècle »
    Ouvert samedi et dimanche de 14h à 18h.

  • Atelier du sculpteur Antoine Sartorio (ouvert spécialement) :

    archeveche_ancienL’atelier du sculpteur (1885-1988), artiste des années trente, spécialement ouvert pour les Journées du Patrimoine, est situé dans l’ancien archevêché (résidence d’été des prélats aixois). La demeure, construite lors du 16e siècle a été restaurée et agrandie à partir de 1636. La magnifique loggia-péristyle à trois arcades d’inspiration italienne est l’œuvre du grand architecte aixois, Jean Lombard.

    Dans l’atelier sont exposées de nombreuses maquettes des œuvres d’Antoine Sartorio, artiste international. Parmi ses nombreuses œuvres, citons le Monument National aux Héros de l’Armée d’Orient à Marseille, l’attique de l’opéra de Marseille, les frontons du Palais de Justice où encore les bas-reliefs des sept péchés capitaux sur le mur extérieur de la prison des Baumettes, ainsi que le bas-relief ” l’Afrique ” sur la façade du Palais de Chaillot à Paris.
    Visite commentée par les Amis d’Antoine Sartorio.

    Accès : À pied après avoir stationné en bas du village.
    Ouvert spécialement le samedi et le dimanche après-midi de 14h à 18h.

  • Exposition des œuvres de Mère Geneviève Gallois (1888-1962),

    Un musée est consacré à l’œuvre de mère Geneviève Gallois au sein de l’abbaye bénédictine Notre-Dame de Fidélité, Pey-de-Durance, Jouques.
    Marcelle Gallois naît le 22 septembre 1888 à Montbéliard. Très jeune ses talents artistiques s’affirment et son père consent à ce qu’elle fasse des études aux Beaux-arts à Montpellier puis à Paris. Passionnée de dessin, surdouée, elle se lance à fond dans le dessin satirique où elle excelle, au point qu’on a pu comparer son talent à celui des plus grands de ses prédécesseurs, comme par exemple Toulouse-Lautrec. Elle expose ses premières toiles dès 1907.

    En 1917, convertie au catholicisme, elle entre au monastère à Paris en 1917 chez les Bénédictines, rue Monsieur, et prend le nom de Mère Geneviève. Elle y poursuit une œuvre originale et forte, éclairée par la grâce, s’exprimant avec brio à travers diverses techniques, de la peinture à la gravure et au vitrail. Les photos proviennent de l’abbaye.

    Accès : Accès par la D61, chemin de Pey de Durance
    Visite libre de 14h30 à 17h30 à l’Abbaye bénédictine, Notre-Dame-de-Fidélité Pey de Durance à Jouques (ouvert spécialement).

  • Visite de l’atelier du sculpteur Pierre Vallauri :

    Pierre Vallauri, artiste vivant et travaillant à Jouques depuis 38 ans, « citoyen du patrimoine » à double titre, vous propose la visite de son atelier de création qui se situe dans le cadre magnifique d’un ancien moulin, le long du Réal. L’artiste souhaite, en parallèle, peut être, avec le sculpteur Antoine Sartorio, et en toute modestie, faire partager aux visiteurs son amour de l’art contemporain. Il pourra parler de la technique de la fonte de bronze et de la fabrication de la pâte à papier ou encore des ses premiers travaux de lissier.
    Un dialogue fructueux, espère-t-il, autour d’« un savoir être et faire », qui, selon lui, et en toute simplicité, constitue un patrimoine en devenir.

    Pour répondre au thème 2019, « Art et divertissement », Pierre Vallauri présentera plus explicitement sa collection personnelle de pouêts-pouêts et jouets en bois.

    L’accès, 501 route des Estrets, se fait à pied à partir du village (voitures garées au parking de l’église). Pour les personnes handicapées, il est possible, exceptionnellement, de stationner sur le parking privé. Plan disponible au musée, au bureau municipal de tourisme et affiché au panneau du musée, devant la mairie.

    Visite le samedi et dimanche de 14h30 à 18h30

Circuit de découverte : les bories

Circuit de découverte des constructions en pierres sèches (bories ou bòri)

Jouques est riche en constructions en pierre sèche, souvent appelées “bories”. La visite permet de comprendre l’histoire, la construction et le statut (donc l’avenir) de ces constructions.

Thèmes abordés : la construction, l’utilisation, l’entretien et la restauration de ces édifices.

Étant donné l’état des sentiers il est nécessaire de porter des chaussures de marche ou de sport et d’être équipé pour une sortie en plein air (chapeau, eau, vêtement adaptés au temps).

Ces visites ne sont pas adaptées aux personnes ayant des difficultés à se déplacer.

DEUX RANDONNÉES :
borie_351x294Une randonnée tranquille d’une durée de 3h, différente de la promenade du dimanche, permettra de découvrir une partie des nombreux bories et autres édifices en pierre sèche présents sur la commune de Jouques.
L’histoire de ces édifices, les procédés de construction et leur devenir seront évoqués au cours de la visite.
Le recensement des constructions en pierre sèche de la commune de Jouques a été effectué de 2000 à 2003 par Jean Laffitte et Michel James. Sur la centaine de constructions 98 % sont des cabanes (bories). Il existe également des murs d’abeilles et des enclos.

Une promenade avec approche en voiture, d’une durée de 3h, différente de la randonnée du samedi, permettra de découvrir d’autres bories et édifices en pierre sèche présents sur la commune de Jouques.

L’histoire de ces édifices, les procédés de construction et leur devenir seront évoqués au cours de la visite.

Départ à 14h place des Anciens Combattants le samedi et le dimanche.

Randonnées et conférence

entree-aqueduc_848x565Ce chef d’œuvre méconnu de notre patrimoine, construit il y a près de 2000 ans, amenait les eaux des sources de Jouques à Aix, distant d’environ 31 km, à travers et sous les collines.

Des chaussures de marche et une bonne condition physique sont nécessaires pour ces randonnées, ainsi qu’une lampe de poche, une bouteille d’eau et des vêtements adaptés au temps. Les mineurs doivent être accompagnés.

Ces visites ne sont pas adaptées aux personnes ayant des difficultés à se déplacer.

Inscription obligatoire, pour chaque randonnée, au Musée de Jouques : De 15h30 à 19h tous les jours sauf les dimanches et mardis – Nombre de participants limité. Tél : 04 42 63 76 12.

Samedi 21 septembre

Randonnée sur une journée.

Les « Amis de Jouques », « Peyrolles Rétro » et la Municipalité de Meyrargues proposent de vous en faire découvrir les plus beaux vestiges au cours d’une randonnée d’une journée entrecoupée d’une pause déjeuner en salle et d’une conférence.

Une participation sera demandée pour le transport en car (variable suivant l’option choisie).

Cette année, pour la première fois, deux options sont proposées :

  • Option autour de Peyrolles puis Meyrargues (nouveau circuit) de 8h45 à 18h
  • Option de Jouques à Peyrolles puis Meyrargues de 9h à 18h

DÉROULEMENT DE LA JOURNÉE :
Après une promenade à travers bois d’environ 6 km, avec un faible dénivelé, chaque groupe rejoint les véhicules vers 13h pour se rendre à la mairie de Meyrargues. Après le déjeuner (pique-nique sorti de la voiture), il y aura une conférence d’une heure sur les techniques de construction de l’aqueduc.

À 15h reprise de la randonnée pour découvrir les importants vestiges de l’aqueduc autour de Meyrargues. La boucle d’environ 4 km comporte des sentiers « sauvages » mais peu de dénivelé.
Le retour aux véhicules est prévu vers 18h.

Dimanche 22 septembre

Randonnée d’environ 7 km avec de faibles dénivelés, en suivant l’aqueduc de Traconnade à Jouques.

De nombreuses traces de cet aqueduc sont encore visibles. « Les Amis de Jouques » proposent de vous les faire découvrir. Vous verrez les vestiges d’un tunnel, d’un mur-aqueduc, d’un pont, de regards d’accès, de nombreux effondrements au cours d’une promenade dans les collines autour de Jouques.